Passer directement au contenu
The lifecycle of a plane large

Le cycle de vie d’un avion


Lorsque l’on parle de la durée de vie des avions, il peut sembler étrange que certains modèles récents soient retirés du service après quelques années seulement, alors que d’autres, plus anciens, sont toujours exploités. Les avions ne vieillissent pas comme nous : ce n’est en effet pas le nombre d’heures de vol qui compte, mais la fréquence de ces vols.

L’âge d’un appareil est principalement déterminé par ses cycles de pressurisation, autrement dit les contraintes subies en tension, en pression ou en torsion par les voilures et le fuselage pendant un vol. Les parties d'un avion étant constituées de pièces de différents matérieux rivetées ou soudées les unes aux autres, des fissures peuvent se développer à mesure que les cycles de vol se répètent. Ce sont donc les appareils qui effectuent chaque jour de petits trajets qui ont la durée de vie la plus courte, car ce sont eux qui subissent le plus de cycles.

En conséquence, les constructeurs aéronautiques ont mis en place des programmes de maintenance très stricts qui veillent à ce que tout signe de fatigue soit détecté longtemps avant que des problèmes ne surviennent. Si les avions ne présentent aucun signe de fatigue pendant un certain nombre de cycles, ils doivent ensuite être régulièrement testés et les pièces individuelles inspectées et remplacées au besoin. Les inspections ont lieu au moment de la production de ces composants puis tout au long de leur cycle de vie, ce qui peut prendre du temps et s’avérer coûteux. Pour améliorer la détection, on utilise une technique dite de contrôle par ultrasons, qui utilise des faisceaux d’ultrasons avec différents délais de temporisation pour inspecter l’intérieur même des matériaux.

Lorsque les appareils arrivent à la fin de leur cycle de vie, ils sont envoyés chez des spécialistes pour être démantelés en commençant par les moteurs. Viennent ensuite les cabines, dont les éléments sont parfois réutilisés sur d’autres appareils. Une fois que tout a été retiré, des sièges aux commandes du cockpit, la carlingue et les ailes sont découpés en morceaux puis recyclées. De nos jours, le taux de recyclage approche les 90%.

  • RESPONSABLES DE CLIENTÈLE DÉDIÉS
  • SANS ENGAGEMENT
  • 25 ANS D’EXPÉRIENCE
  • DISPONIBLES 24H/24, 7J/7